transformer pratiques managériales

Dirigeants, managers, responsables RH, formateurs, consultants…. nous sommes tous d’accord sur une chose, toute action de développement managérial doit permettre une réelle évolution des pratiques observable dans les jours qui suivent. Il est fini le temps où les formations ou les coachings étaient « offerts » aux salariés comme une récompense sans vérifier leur réelle adéquation avec la mission et les priorités de l’entreprise.

Alors se pose la question du « comment ». Comment créer les conditions de l’appropriation et de la mise en œuvre ? Quel type de dispositif de formation proposer ? Quelles sont les méthodes qui fonctionnent ?

Comment créer les conditions d’appropriation ?

La première réponse à ces questions est très simple : si vous vous posez la question, posez-leur la question ! Le meilleur moyen d’obtenir l’implication et l’engagement des managers dans un dispositif d’accompagnement c’est de les interroger collectivement sur les situations qu’ils rencontrent au quotidien, celles qu’ils gèrent avec succès, celles qui leur posent problèmes, celles qu’ils anticipent dans les prochains mois, celles sur lesquelles ils souhaitent progresser… au fur et à mesure de l’exploration de leur vécu et de leurs attentes, les objectifs et les contenus de leur parcours émergent d’eux-mêmes.

La Direction : un levier majeur

L’implication de la Direction est un autre levier majeur d’une transformation des pratiques réussies. En fin d’année un manager sera valorisé s’il a répondu aux attentes de ses dirigeants, pas s’il a été le « manager de l’année ». En conséquence il ne s’engagera dans une véritable évolution de sa façon d’agir que si les objectifs managériaux sont clairement explicités par la Direction en lien avec les orientations stratégiques et organisationnelles.

Le quotidien au cœur de la transformation

Ces deux préalables étant pris en compte nous pouvons maintenant nous pencher sur la pédagogie elle-même. Les théories sont nombreuses mais la pratique est tout aussi éclairante. Lorsque des managers sont réunis pour progresser dans leur façon de manager leurs équipes au quotidien la première chose qu’ils souhaitent c’est justement partager ce quotidien. Echanger et confronter les  expériences avec leurs pairs crée un enthousiasme et un enrichissement mutuel qui initient parfaitement la démarche d’apprentissage. Cela répond souvent à une grande partie de leurs difficultés. Cette première étape permet aussi de mettre en évidence les problématiques opérationnelles auxquelles ils ne parviennent pas à trouver de réponse. Nous entrons alors dans une phase où les managers sont en attente de méthodes, outils et autres astuces pour faciliter leur quotidien. Cette motivation crée les conditions idéales pour apprendre. Il y a mille et une façons de leur transmettre ces nouvelles approches (présentations interactives, vidéo, études de cas, recherches guidées, groupes de réflexions, jeux pédagogiques…) le plus important reste qu’ils les vivent de l’intérieur, que tous leurs sens soient mobilisés (et pas uniquement leur mental).

 

Tous impliqués pour une transformation réussie 

Last but not least… la transformation des pratiques sera bien réelle lorsqu’elle sera traduite dans le quotidien du manager. Pour cela il doit non-seulement se fixer des objectifs (très ambitieux et très réalistes !) mais il doit surtout être accompagné par son propre manager qui jouera à la fois le rôle de sponsor, de guide et de « miroir positif » pendant la période d’expérimentation.

La transformation des pratiques c’est donc possible et ça marche. Les dispositifs d’accompagnement ont un grand avenir devant eux… à condition qu’ils traduisent une véritable dynamique collective ambitieuse portée par les acteurs clés de l’entreprise.

Pierre-Olivier Grosset

Pierre-Olivier Grosset